L'innovation technologique au service de l'innovation sociale

Florestine est un bâtiment de six niveaux, à usage mixte, comptant 49 logements sociaux de Gironde Habitat et la Maison du département "Solidarités" (pôle de solidarité) pour le Département de la Gironde. Ce bâtiment constitue une première mondiale grâce à son système de chauffage écologique et gratuit qui valorise la chaleur fatale informatique. Les radiateurs-ordinateurs QH-1 utilisés sont développés par l’entreprise française Qarnot.

Grâce à l’investissement initial sans contreparties réalisé par le Département et Gironde Habitat, le bâtiment est chauffé écologiquement et gratuitement par 346 QH-1. Le déchet numérique (la chaleur) devient une ressource valorisée au cœur du bâtiment, il s’agit donc en quelque sorte d’une économie circulaire digitale. Pour les habitants des 49 logements, plus aucune facture de chauffage n’est à payer et l'électricité qui alimente les QH-1 est remboursée. À Florestine, l'’innovation technologique est au service de l’innovation sociale.

Au-delà du chauffage gratuit, le QH-1 propose aux occupants des services intelligents : contrôle de la qualité de l’air, pilotage à distance du chauffage, module Wifi. Des performances défendues par Martine Jardiné, Présidente de Gironde Habitat : « A l’heure où 9 millions de Françaises et Français sont concernés par la précarité énergétique, nous avons choisi une solution solidaire concrète. Le chauffage, qui représente la majeure partie des charges, est maintenant gratuit. Au-delà de cela, la qualité de l’air est surveillée, l’accès à Internet permis : nous luttons aussi contre la fracture numérique. »

Pour obtenir la conformité à la Réglementation Thermique (RT 2012) nécessaire au permis de construire de ce bâtiment singulier, la solution de chauffage Qarnot a été certifiée par les autorités . Une dérogation ministérielle a en effet considéré que l’empreinte énergétique du chauffage était minorée de 75% pour ce bâtiment.

Très concrètement, il fallait auparavant trois sources d’énergie pour les mêmes activités : une pour alimenter les microprocesseurs, une autre pour les refroidir, et une dernière pour chauffer les bâtiments. Grâce à ce système, une seule source d’énergie assure les trois prestations.

Cette première expérience sera bien sûr regardée de près pour s’assurer de son parfait fonctionnement, et pourrait être demain déployée dans d’autres bâtiments, des collèges par exemple.

Une chaudière numérique sur le même modèle sera proposée début 2019 pour produire de l’eau chaude sanitaire. Alors, bientôt une bonne douche écologique grâce à la chaleur des calculs informatiques ? On n’y aurait pas pensé, mais puisque vous proposez…

Description de l'expérimentation
Les radiateurs-ordinateurs QH-1 de l’entreprise française Qarnot

Le QH-1 est un radiateur-ordinateur dont les sources chaudes sont des microprocesseurs informatiques. Ce radiateur, relié à la fibre, embarque trois microprocesseurs qui réalisent à distance des calculs haute performance pour des entreprises. La chaleur dégagée par le fonctionnement de ces microprocesseurs sert donc à chauffer des bâtiments, logements, bureaux. Qarnot travaille avec deux types de clients : les premiers achètent du calcul informatique vert, les seconds de la chaleur gratuite et écologique. Les calculs des premiers tournent sur les machines des seconds. Qarnot se présente donc comme une alternative innovante, crédible et écologique aux data-centers, ces ogres énergétiques.

Statut :
Statut Expérience
en cours

Localisation :
Lieu
Bordeaux

Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas affichée dans les commentaires.

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.